Santé environnementale et environnement industriel

Les conséquences sociétales et sanitaires ainsi que les inquiétudes grandissantes relatives aux effets négatifs d’une surexposition à un environnement urbain et industriel toxique prouvent l’intérêt d’une réelle prise en compte des ces facteurs au sein des entreprises.

“La France est le 3ème pays le plus touché par la pollution atmosphérique liée aux particules en suspension en Europe”.

European Commission
Air Quality

Selon l’évaluation d’une commission d’enquête du Sénat, la pollution de l’air coûterai plus de 101 milliards d’euros par an à la France et causerait le décès prématuré de 45 000 personnes.

Mais la pollution de l’air est l’arbre qui cache la forêt.

En effet, de nombreuses autres sources de nuisances, moins connues, impactent au quotidien les acteurs économiques et le grand public.

Formologie de l’urbanisation environnante, pollution sonore, pollution vibratoire, électrosmog et pollution chimique (liée aux sols des anciens sites pollués) s’interconnectent et forment ce fameux « effet cocktail » nocif pour l’humain.

La connaissance de ces risques permet aux entreprises de mieux se prémunir face aux influences négatives de leur environnement proche sur leur performance globale, le bien-être des collaborateurs voire des visiteurs ou des clients.

Un seul objectif : garantir que l’environnement de travail ou l’ERP soit le plus sain possible pour tous.

Comment l’environnement industriel impacte t-il la santé environnementale et la santé au travail ? 

Troubles comportementaux et mentaux, affections cardiaques et pulmonaires, des systèmes nerveux, entraînent maladies professionnelles, absentéisme, baisse des rendements.

Selon la nature de l’exposition (environnement électromagnétique, nuisances sonores, formologie de l’urbanisation, usage de pesticides…) et l’intensité de l’exposition, les conséquences sur la santé et le bien-être des occupants d’un lieu varient. C’est ce qu’on appelle l’effet  “cocktail”.

Ces éléments sont bien plus contrôlables que la pollution atmosphérique, dont les enjeux relèvent de politiques et de règlementations gouvernementales ou mondiales.

En étudiant et diagnostiquant les influences positives et négatives de l’environnement industriel, il est possible d’évaluer et de limiter les risques qui pèsent sur la santé environnementale.

De plus en plus de collaborateurs, de consommateurs sont sensibles à ces types de pollutions, notamment la jeune génération, qui, elle, tient compte des investissements d’une entreprise en matière de santé environnementale et d’écologie.

Environnement industriel : le référentiel du Label DOMŒPIONE en matière de Santé Environnementale

Santé environnementale : présentation non exhaustive des critères liés l’environnement industriel dans les entreprises, les commerces et les lieux recevant du public.

L’étude des influences positives et négatives de l’environnement industriel se divisent en 5 grandes familles de critères : Connexion, Urbanisation, Industrialisation, Electrosmog et Qualité de l’air.

Transports et Connexion : axes de circulation (flux et sens), nuisances sonores & vibratoires des modes de transports.

Formologie et influences de l’urbanisation, constitution de l’environnement proche (commerces, école, parcs, pylônes, hôpital, cimetière, crématorium …).

Présence d’installations industrielles polluantes & non polluantes.

Electrosmog et environnement électrique (lignes Électriques, Transformateurs, antennes relai (2G, 3G, 4G, 5G), réseaux Wifi, Faisceaux Hertziens …).

La santé environnementale est une prise de conscience individuelle et collective. 

Environnement et santé sont liés par la main de l’homme. Les pollutions diverses, d’origine industrielle, nous agressent au quotidien.

Les effets chroniques de l’exposition à ces toxicités prennent parfois du temps à se manifester et sont difficiles à étudier. Pourtant, la sensibilité à l’exposition peut être évaluée dans une optique de prévention santé environnement.

Certaines sources de pollution peuvent être drastiquement réduites (comme la pollution électromagnétique) grâce à des dispositifs adaptés.

Il y a donc bien une marge de manœuvre individuelle vis- à-vis de la réduction des pollutions industrielles dans les entreprises.

Dans ce contexte la prévention liés aux risques de la dégradation de la santé environnementale prends tout son sens et est, plus que jamais, de rigueur.

Pour conclure …

Révolution industrielle et progrès technologique ont apporté de nombreux bénéfices au monde moderne.

La réduction à la source des pollutions industrielles comporte des coûts supplémentaires pour les entreprises polluantes, atténuant ainsi, à court terme, la compétitivité des entreprises.

En revanche, la prévention en santé environnementale, elle, est un investissement sur le bien-être et la performance et convient à toutes les entreprises qu’elles soient polluantes ou non.

En savoir plus sur les autres environnements …

Mots clefs associées à “Santé environnementale – Environnement industriel” : santé environnementale, environnement naturel, santé, effet cocktail, pollution atmosphérique, environnement industriel, écologie, industrialisation, electrosmog, qualité de l’air, toxicités, compétitivité, performance, bien-être au travail, prévention santé environnement, rayonnements, bien-être des collaborateurs.


Recherches associées à “Santé environnementale – Environnement industriel” : impact de l’environnement sur la santé humaine, environnement industriel définition, impact de l’environnement sur la santé pdf, impact de l’environnement sur la santé humaine pdf, santé et environnement cours, l’influence de l’environnement sur la santé, santé environnementale pdf, exposé santé et environnement.